Conseil national de la Choura du mouvement islamique conclut ses travaux et publie sa déclaration finale

Khartoum, le 18 février 2019
Le Conseil national de la Choura du Mouvement islamique a conclu lundi sa deuxième conférence en sa session 2018/2020 et a publié son communiqué final.
Voici le texte intégral du communiqué:
Le conseil a tenu sa deuxième session à Khartoum le samedi 11 de Jamadi Al-Akhr 1440H correspondant au 16/2/2019 après que, le quorum était atteint .
Le maréchal Omer al-Bashir,président de la République et président du Conseil suprême de leadership du Mouvement islamique soudanais,le secrétaire général du Mouvement islamique, Cheikh Al-Zubair Ahmed Al-Hassan, et le président du Conseil de la Shura du mouvement, Al-Fatih Izz-Eddin Al-Mansour se sont adressés à la session .
Le Conseil de la Shura a discuté des questions inscrites à l’ordre du jour de la conférence et a entendu un rapport exhaustif sur la situation législative,politique, économique et sécuritaire au Soudan, ainsi que des directives du Plan d’action du Mouvement islamique pour 2019.
Après de longues discussions, le Conseil de la Choura  a publié le communiqué final qui comprenait ce qui suit:

Premièrement:
Le  Mouvement islamique continue de suivre avec une vive préoccupation l’évolution de la situation politique et sociale dans le pays et les crises actuelles, et exprime ses condoléances et implore la miséricorde d’Allah Tout-Puissant pour tous les martyrs du Soudan morts dans ces incidents.
Le Mouvement islamique insiste toujours sur la nécessité de préserver le caractère sacré de  de l’âme, du sang, de l’honneur et de l’argent, d’éviter les causes de sédition sous toutes ses formes et d’écouter la voix de la raison, de la sagesse et d’un dialogue constructif en vue de préserver la sécurité de la nation et la stabilité.
Le Mouvement islamique apprécie également les efforts des forces armées soudanaises, des forces de police, des autres forces régulières et du pouvoir judiciaire, ainsi que leurs efforts pour maintenir la sécurité et s’acquitter de leurs obligations nationales avec professionnalisme et détermination afin de préserver l’unité nationale.

Deuxièmement:
Le  Mouvement islamique appelle à l’intensification des efforts et à la mobilisation des énergies pour améliorer les moyens de subsistance des citoyens et la qualité des services, ainsi que pour accélérer les programmes de réforme.

Troisièmement:
Le  Mouvement islamique affirme vouloir soutenir les valeurs de la Choura  dans le mouvement et le maintien de Daawa dans tous ses domaines. Outre son engagement à œuvrer pour l’unité des rangs national et islamique, il doit poursuivre sa quête historique continue d’appliquer la loi d’Allah dans la société, l’Etat et toutes les institutions pour renforcer la religion et construire un pays de valeurs et de pureté.

Quatrièmement:
Le mouvement islamique souligne sa volonté et sa patience à prendre en considération  le nationalisme de la structure nationale et à coopérer avec toutes les parties intéressées pour défendre les intérêts de la patrie et sa stabilité.

Cinquièmement:
Le  mouvement s’engage à la  modération et à la réforme dans un cadre jurisprudentiel qui garantit ,sans discrimination, le soutien aux opprimés, et répare l’injustice et dissuade les oppresseurs

Sixièmement:
Le  Mouvement islamique affirme son respect  des pactes et des chartes internationaux en toutes circonstances, ainsi que son souci d’établir des relations extérieures sages et équilibrées,respectant la justice humaine, des intérêts mutuels et de la paix dans le monde.

Septièmement:
Le  Mouvement islamique réaffirme sa préoccupation pour toutes les composantes de la société et l’autonomisation des jeunes et des nouvelles générations pour leur permettre de mener le pays dans  l’avenir.

Huitième:
Le  Mouvement islamique appelle le Congrès national à renforcer ses mécanismes de dialogue, à veiller à la mise en œuvre de ses recommandations et à promouvoir
l’unification des forces nationales et islamiques afin de surmonter la phase actuelle avec un large consensus national.

Neuvième:
Le  Mouvement islamique affirme sa pleine conscience et son rejet de la campagne intelectuelle,politique et par le biais des médias dirigée par les forces communistes et laïques contre la religion et le Mouvement islamique et ses symboles et institutions .

Professeur: Amir Abdallah Al-Numa’an
Rapporteur du Conseil national de la choura du mouvement islamique